Menuiserie 34

04.11.93.15.24

Menuiserie Agde (34)

Menuiserie Agde(34)

Menuiserie à Agde : Le spécialiste de la menuiserie bois, alu et PVC

Menuiserie à Agde est spécialisé depuis plusieurs années dans tous les travaux du second œuvre. Elle propose ses prestations dans tout le département de l’Hérault et en région Occitanie. Nous répondons à vos besoins que ce soit simplement pour bénéficier de conseils ou pour des interventions d’installation et d’entretien. Comme vous le savez, il est actuellement très difficile de choisir parmi les différents matériaux disponibles actuellement sur le marché. Malgré le fait que la menuiserie en bois reste toujours indémodable, la menuiserie PVC et la menuiserie aluminium peuvent se montrer bien plus favorables dans certaines situations. Sur l’installation, porte extérieure, baie vitrée, abri de jardin, plancher et les autres aménagements de menuiserie demandent tous de la minutie et des techniques particulières. Au niveau de l’entretien, la fréquence d’intervention est plus fréquente pour la menuiserie extérieure que pour la menuiserie intérieure. Aussi, les démarches varient d’un matériau à l’autre : cirage, traitement anti-insectes, vernissage, antirouille, etc. Pour répondre entièrement à vos besoins, vous pouvez vous rendre sur le site de Menuiserie à Agde pour un devis de menuiserie gratuit ou demander l’assistance d’un de ses menuisiers d’expérience au 04.11.93.15.24.

Menuiserie à Agde : La menuiserie en bois

Le bois a depuis toujours été utilisé dans le domaine de la menuiserie. Il en existe une multitude d’essences pouvant convenir à tous les goûts et à tous les budgets. Le bois apporte toujours de l’élégance à une maison. De plus, c’est un matériau naturellement isolant. Pouvant convenir en menuiserie extérieure et menuiserie intérieure, il faut bien choisir l’essence en fonction de l’utilisation. On privilégie spécialement les essences nobles comme le chêne, l’acacia, l’ébène ou le bouleau pour l’extérieur. Pour l’intérieur, toutes les essences sont permises, qu’elles soient nobles ou classiques comme le pin ou le sapin. Afin de pouvoir utiliser le bois en tant que matériau de menuiserie, il doit subir plusieurs interventions, dont le sciage, le débitage, le dégauchissage, le ponçage et l’assemblage.

Menuiserie à Agde : La menuiserie en PVC

Dernier né de la technologie, le PVC est un matériau qui s’utilise davantage dans les constructions. Il a l’avantage de s’adapter à toutes les architectures vu que durant le processus de fabrication, on peut le décliner sous toutes les formes et tous les styles. Il est même désormais possible de le façonner de manière à ressembler aux essences de bois nobles. Les pièces de menuiserie PVC sont réalisées en usine et il ne suffit plus que de les installer. En général, le PVC peut s’utiliser sur l’extérieur ou sur l’intérieur. Toutefois, c’est un matériau peu solide. Pour pouvoir l’utiliser à l’extérieur, il doit être consolidé avec une armature métallique ou en bois.

Menuiserie à Agde : La menuiserie en acier

La forte résistance de l’acier en a fait un matériau de prédilection dans les usines, les bâtiments industriels, etc. En effet, la menuiserie en acier est un gage total de sécurité et de fiabilité. C’est aussi pour cette raison que beaucoup de nouvelles constructions choisissent de plus en plus ce matériau. Durant sa conception, découpage à la scie, soudure et bien d’autres techniques entrent en jeu. L’acier peut s’installer que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Mais peu esthétique, on le privilégier surtout pour la menuiserie d’extérieur du fait de sa résistance. Également très lourd, sa pose exige un support très solide. Pour réussir à installer une menuiserie acier, les menuisiers de Menuiserie à Agde peuvent être consultés : 04.11.93.15.24.

Menuiserie à Agde : La menuiserie en alu

La menuiserie aluminium est une bonne alternative si vous aimez les déco contemporains. Son plus gros avantage c’est qu’il ne rouille pas, ce qui lui permet de durer dans le temps. L’aluminium est toutefois un conducteur thermique. Ainsi, lorsqu’on l’utilise en tant que porte, fenêtre ou baie vitrée, il vaut mieux privilégier un modèle disposant d’un système de rupture de pont thermique. De même, quand on l’utilise comme ouverture extérieure, il est souvent associé avec du verre (porte semi-vitrée, baie vitrée…). Pour l’intérieur, l’aluminium peut être utilisé pour l’escalier, le mobilier de rangement, etc. La fabrication d’une pièce de menuiserie aluminium se fait en usine. Sa pose se fait par vissage ou boulonnage.

Menuiserie à Agde : L’entretien de la menuiserie

Bois, alu, acier ou PVC, l’entretien est essentiel pour assurer la durabilité de ces matériaux. Pour le bois, il faut protéger la menuiserie extérieure des intempéries tous les 2 ans : traitement hydrofuge, un traitement anti-insectes, etc. Un traitement favorisant la résistance aux utilisations est nécessaire entre 2 et 5 ans pour une menuiserie intérieure en bois. Pour l’aluminium, un nettoyage avec détartrant ou lustrant suffit tous les 3 ans. En ce qui concerne le PVC, l’intervention se résume à une application de peinture (en cas d’écaillement) et à un nettoyage de temps à autre. Concernant l’acier, il faut une galvanisation ou une peinture antirouille chaque année ou tous les 2 ans, selon les conditions climatiques de la région.

Menuiserie à Agde : La restauration de menuiserie

Même avec des travaux d’entretien fréquents, il arrive que l’usage abime votre menuiserie. Une restauration est alors nécessaire. Celle-ci peut se faire de deux moyens. D’abord, s'il s’agit seulement d’écaillement ou d’altération superficielle, on réalise alors une rénovation. Dans cela, il est par exemple possible de poncer et vernir les pièces en bois, de lustrer et polir les menuiseries métalliques, de repeindre la menuiserie PVC, etc. Ensuite, lorsque l’usure est trop importante (pourrissement de certaines parties de la porte, cassure sur la menuiserie aluminium…), une remise en état sera indispensable. Dans ce cas, les parties abimées seront retirées. Puis, on reconstitue la partie supprimée en s’assurant de respecter le style et le design de la pièce originale. Menuiserie ancienne ou autre, la restauration sera un succès si vous contactez Menuiserie à Agde au 04.11.93.15.24.

 Message: 21-10-2019 - 00:23
Thème: Notre actualité pour Agde

Actualités :



Campagne d'inscription sur les listes électorales
Vous n'avez pas recu votre carte electorale en 2019 ?   Vous avez demenagé ? Vous vous installez à Agde? RDV en mairie pour vérifier que vous êtes  inscrit sur les listes électorales avec votre pièce d'identité et un justificatif de domicile de moins de 3 mois dès à péesent jusqu'au 7 février 2020 ou sur le site service-public.fr

Vernissage de l’exposition « Fortune à Bord ! Chronique de la Jeanne-Élisabeth »
Le vendredi 11 octobre restera comme la date à laquelle la grande exposition « Fortune à bord ! Chronique de la Jeanne-Élisabeth » a été inaugurée, au Musée de l'Éphèbe et d’Archéologie sous-marine du Cap d’Agde. Une exposition exceptionnelle qui retrace le destin, non moins exceptionnel, de ce navire marchand suédois, parti de Stockholm en 1755, et qui, 141 jours plus tard, s'est échoué, un soir de novembre sous une tempête méditerranéenne, à 150 mètres environ au large des côtés de Villeneuve-les-Maguelonne. A son bord, un trésor de 24 360 piastres d'argent. Malheureusement, en 2006, l'épave est victime de pillage de la part de chasseurs qui emportent un butin de 18 000 pièces. Entre 2008 et 2019, le Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM) a effectué de nombreuses campagnes de fouilles et a ainsi pu récupérer et restaurer 4 000 pièces. L'exposition « Fortune à bord ! Chronique de la Jeanne-Élisabeth » retrace ces 12 années de fouilles et conte l'histoire incroyable de ce navire. Des objets marquants, tellesls les piastres, bien entendu, mais également des canons du voilier et des objets de la vie quotidienne des marins au 18ème siècle sont proposés aux visiteurs. Le tout, dans une scénographie mettant en lumière l'histoire de la Jeanne-Élisabeth, de ses occupants, dont deux n'ont pas survécu au naufrage, ou encore la situation économique et maritime de l’Europe à l'époque.   Le vernissage de l'exposition a eu lieu en présence du Maire d'Agde, du Premier Adjoint et Conseiller Départemental, des Adjointes en charge du Patrimoine et de la Culture, de Bertrand Ducourau, Directeur des Musées et du Patrimoine d'Agde, de René Moréno, Conseiller Régional, d'une délégation suédoise composée de Christine Hammarstrand, chargée de la promotion de la Suède au sein de l'Ambassade de Suède, de Patrick Sandstrom, Lieutenant-colonel, attaché de défense adjoint de l'Ambassade de Suède, de Xavier Lassalle, Consul général honoraire de Marseille, et, pour finir, de Pierre Moulin, Consul émérite de Montpellier, mais aussi d'Eric Loustau, Consul de Monaco à Montpellier, de Michel L'hour, Directeur du Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM), de Marine Jaouen et d'Andréa Poletto, archéologues de la DRASSM, co-directeur(trice) des fouilles de la Jeanne-Élisabeth, de Frédérique Druyat, Directrice du cabinet médailles, monnaies et antiques de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) et de Jérôme Jambu, Conservateur au cabinet des médailles, monnaies et antiques de la BNF. C'est le Maire d'Agde qui a ouvert les prises de parole. « Nous sommes très heureux d'accueillir cette exposition « Fortune à bord ! Chronique de la Jeanne-Élisabeth » au sein de notre Musée de l’Éphèbe, qui, d'ailleurs, a connu un véritable pic de fréquentation cet été, en lien avec l'émergence de notre Cœur de Station. Ce bateau, la Jeanne-Élisabeth, qui venait de Suède, avait parcouru 141 jours pour s'échouer au large de Maguelone en 1755. Il transportait à son bord un trésor dont les secrets vous seront livrés au cours de la visite de l'exposition. La Jeanne-Élisabeth, c'est tout d'abord un témoignage de l'histoire du 18ème siècle. Ce bateau, long de 23 mètres, avait en effet fait escale à Lisbonne et, un mois après, a eu lieu ce fameux tremblement de terre qui avait fait 60 000 morts au Portugal. Ce bateau avait échappé au tremblement ainsi qu’au blocus anglais à Gibraltar. A l'époque, la Suède était un pays neutre, et les Anglais n'attaquaient pas les navires suédois. Malheureusement, après toutes ces péripéties, il est venu s'échouer devant nos côtes. C'est aussi un témoignage historique qui traduit ce frémissement de la mondialisation. Les piastres qu'il transportait avait été fabriquées aux Amériques, et il y avait également des bouteilles de vins de Bordeaux à son bord. Il a été fouillé par le DRASSM pendant 12 ans, et cette exposition est le résultat de cette campagne de fouille. Nous avons mis en place une belle scénographie pour mettre en valeur les objets inestimables retrouvés à son bord. Nous avions la volonté de redonner une nouvelle collection à notre Musée, basé essentiellement sur la recherche et l'archéologie sous-marine, avec des vestiges principalement gréco-romains. Aujourd’hui, cette exposition exceptionnelle vient enrichir nos collections. Nous sommes très heureux de montrer le passé maritime de notre ville d’Agde et de mettre en lumière la Jeanne-Élisabeth qui nous conte, elle, suite à son aventure tragique, un pan de l'histoire du 18ème siècle ». Ensuite, Patrick Sandstrom, Lieutenant-Colonel, attaché de défense adjoint de l'Ambassade de Suède, a précisé que « L'ambassade de Suède est très heureuse d'avoir pu contribuer, à une échelle modeste, à la réussite de cette aventure. La France et la Suède entretiennent depuis des siècles des relations très étroites, tant sur le plan politique, qu'économique et culturel. La dimension maritime est essentielle pour la Suède, qui s'est construite autour d'échanges avec les pays voisins de la mer baltique. C'est grâce à la mer, et à la grande flotte dont elle s'est dotée, que notre pays est devenu, au 17ème siècle, une puissance européenne majeure. Aujourd'hui, notre économie reste dépendante des flux maritimes. Nous espérons que cette exposition vous permettra de découvrir ou de redécouvrir la Suède ». Enfin, Michel L'Hour, Directeur du DRASSM, a donné des précisions sur la Jeanne-Élisabeth et sur les campagnes de fouille. « Les épaves sont de fantastiques machines à rêver, et les rêves d'épaves sont de ceux que le public se réjouit à cultiver. Cette inauguration est un moment privilégié pour tous ceux qui ont œuvré depuis 2007 à sauver la Jeanne-Élisabeth du pillage, à l'étudier ensuite, et à faire connaître au public l’environnement historique, la singularité technologique et la valeur archéologique de ce navire marchand suédois que son armateur avait nommé la Jeanne-Élisabeth, du prénom de son épouse. Se pencher sur cet univers maritime, interroger les témoignages matériels qui, sur le fond de la mer sommeillent, depuis des dizaines, sinon des centaines de générations, restituer au public cette part de son passé brutalement figée, tel est le premier devoir des archéologues sous-marin. Les collections que vous allez découvrir lors de cette exposition sont bien plus que des objets, rares ou étonnants, singuliers ou énigmatiques. Ils sont l'expression matérielle de notre histoire commune, et sont ainsi, aussi, l’histoire de nos vies ». A l'issue de l'inauguration officielle, le public a pu découvrir cette exposition à ne rater sous aucun prétexte. Toutes les découvertes de l'épave sont exposées jusqu'en septembre 2020.  

La porcelaine à l'honneur lors du 3ème salon « Oxytanya »
Du jeudi 10 au samedi 12 octobre, le Moulin des Évêques a accueilli la 3ème édition du salon « Oxytanya », consacré à la porcelaine, et plus particulièrement aux peintures qui ornent les œuvres. Ainsi, ce sont 36 artistes qui ont proposé, chacun dans leur style, des créations, tantôt colorées, tantôt figuratives, sur des réalisations qui allaient des classiques sets de tables, à des crânes, en passant par des vases, ou encore des sculptures d'animaux. Organisé à l'initiative de l’association « Matières, Formes et Couleurs », ce salon a connu une belle fréquentation, avec plus de 800 visiteurs sur l'ensemble des trois jours. En plus des expositions sur les stands, les artistes ont proposé des démonstrations en direct de peinture sur porcelaine, l'occasion d'apprécier la minutie et le talent nécessaire pour arriver à créer de telles œuvres. L'inauguration du salon a eu lieu jeudi 10 octobre, en présence du Maire d'Agde, de l’Adjointe en charge de la Culture et du Conseiller Municipal en charge des Festivités et des Animations, qui sont allés à la rencontre des exposants afin de les féliciter pour mettre en lumière cet art qu'est la peinture sur porcelaine.


Avis sur Menuiserie

3 commentaires
Note moyenne: 5/5
  • @fbauduin34:Un travail de qualité qui mérite mille remerciements ! Une équipe ponctuelle et bien organisée. Merci à tous pour nos belles baies vitrées et pour notre nouvelle porte de garage. Notre clôture de jardin est également parfaite pour l’ensemble du paysage.
  • @marielanglois367:Réactivité, bonne écoute, sérieux et grande serviabilité ! ce sont des qualités que j’ai détecté chez votre team dès le premier jour de votre arrivée sur notre chantier. L’agencement de nos magasins est un succès indéniable. Rien à redire ! Mille mercis.
  • @louispouget13:Le modèle de store que vous avez choisi pour nous, nous en sommes tous amoureux, à l’unanimité ! Vous avez le talent, vous avez la passion et vous avez surtout le savoir-faire ! Merci à vos grands artisans menuisiers !

Publier un commentaire







Zone d'intervention (34)

Menuiserie 34
Entreprise du bâtiment, spécialiste des travaux de menuiserie, ébénisterie et agencement. Nos artisans menuisiers interviennent pour vos ouvertures et aménagements et vous propose un très large choix de matériaux haut de gamme (bois, alu, pvc, acier, composite etc...).
Ville : Agde (34300)
Tel :  04.11.93.15.24

Services (34)

Des prestataires du département, autres spécialités :

Liens promotionnels

Flux Rss

Flux Rss